• 09 80 80 70 10
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

4 moyens contractuels pour être payé plus rapidement


Image

Facturez un acompte à la commande

Lorsque le coût de votre prestation permet l'établissement de deux ou de plusieurs factures, vous pouvez facturer un acompte entre 20% et 50% du montant total. Pour les contrats plus modiques, ou lorsque le risque d'impayé est élevé, facturez un acompte de 100% ! 

Cet acompte doit être prévu contractuellement.

Pensez à faire payer l'acompte avant de démarrer les travaux...

Facturez à l'avancement des travaux

Lorsque votre intervention ou vos travaux durent plusieurs mois, vous pouvez étaler la facturation sur toute la période. L'échéancier de facturation doit être prévue dès le départ et inclus dans les clauses du contrat. 

Vous avez plusieurs options : 
- une facturation mensuelle, bimestrielle ou trimestrielle couvrant toute la période envisagée des travaux.
- une facturation à l'avancement des travaux. Le fait générateur de la facture sera alors les travaux réalisés.

Image
Image

Négociez des délais de paiement plus courts

Le délai de paiement dit "loi LME" est un délai MAXIMUM. Il est de 60 jours net ou de 45 jours fin de mois, calculé à partir de la date d'émission de la facture . 

 Ce délai n'est en aucun cas une obligation. Il est tout à fait légal de négocier un délai plus court. Habituellement, le délai moyen négocié est de 30 jours net.

Vous pouvez réduire ce délai à un paiement comptant. 

Facturez rapidement !

Facturez dès la fin de vos travaux ou de vos services. Envoyez la facture à votre client dès son émission.

En effet, plus tôt vous facturez, plus vite vous serez payé !

Image